Les monnaies locales fédérées à Villeneuve-sur-Lot

jeudi 9 mai 2013
popularité : 16%

Article de Léa Aubrit publié dans l’hebdomadaire Sud-Ouest du jeudi 9 mai 2013, rubrique Economie - Agen - Villeneuve sur Lot.

Première monnaie locale de France, l’Abeille de l’association Agir pour le vivant organise les premières assises nationales.

Aujourd’hui, l’Abeille est en pleine croissance, la preuve avec l’adhésion d’une nouvelle association, l’Échoppe éthique de Penne-d’Agenais. Marie-Noëlle Rigal et Maria Garouste ont signé la convention aux côtés de Didier Gusse. (photo L. A.)

Les 18, 19 et 20 mai prochain, Villeneuve-sur-Lot sera la capitale française des monnaies locales et complémentaires. L’association Agir pour le vivant organise, en effet, les premières assises nationales de ces moyens de paiements alternatifs, au lycée L’Oustal.

Des conférences à destination du grand public, des ateliers, une table ronde et l’adoption d’un manifeste sont au programme pour ces journées qui devraient réunir de nombreux porteurs de projets, aboutis ou en passe de l’être. « Cinquante-trois existent aujourd’hui en France, détaille Françoise Lenoble, coprésidente de l’association, c’est une véritable lame de fond avec plus de la moitié des départements engagés. » Une vingtaine de ses porteurs de projets sont déjà annoncés aux assises et les inscriptions se poursuivent.

Démarrée il y a trois ans à Villeneuve-sur-Lot, l’Abeille compte, elle, aujourd’hui 112 entreprises membres et 400 adhérents en tout.

Le premier temps fort de ses journées seront les conférences, données les trois jours.

Jean-Michel Servet, docteur en économie et professeur et auteur de plusieurs ouvrages sur la possibilité d’une autre économie viendra parler le samedi des « Monnaies de lien, monnaies de bien ».

Le dimanche, Patrick Viveret, philosophe et essayiste, ancien conseiller référendaire à la Cour des comptes et auteur d’un rapport parlementaire, « Reconsidérer la richesse », abordera les « enjeux démocratiques des monnaies en alternative à la crise ». Il a notamment participé à la création de la monnaie Sol.

Enfin, le lundi, en clôture des assises, Philippe Derudder, ancien dirigeant d’entreprise auteur de nombreux ouvrages qui a notamment accompagné la création de l’Abeille parlera du « Défi des monnaies locales et complémentaires ».

Christophe Levannier, Français d’origine installé comme chef d’entreprise en Allemagne et Président du Chiemgauer, monnaie locale bavaroise, interviendra aussi durant les ateliers.

Les ateliers justement, aussi ouvert au public seront reconduits chaque jour avec par exemple l’intervention de responsables d’une monnaie brésilienne ou encore toulousaine mais aussi des questions sur l’avenir des monnaies locales.

Un avenir qui sera notamment évoqué lors de la grande table ronde de dimanche qui réunira les représentants des monnaies mais aussi des élus du Conseil régional, Conseil général, de Villeneuve-sur-Lot et d’autres communes. « Aujourd’hui, les élus commencent à comprendre que notre initiative est à prendre au sérieux, explique Didier Gusse, animateur d’Agir pour le vivant, mais ils sont face à des difficultés. Il faut donc voir s’il y a une réelle volonté politique de passer outre ses problèmes afin d’ouvrir cette monnaie locale aux services publics (cantines, transports, piscines, théâtre, office de tourisme…). Les gens veulent utiliser l’Abeille dans ces secteurs et il faut débloquer ça, ouvrir une porte au politique. »

Dernier temps de ses assises : la signature d’un manifeste qui posera les valeurs qui doivent être celles des monnaies locales et complémentaires. « Il y a une éthique, il faut poser des fondamentaux pour qu’il ne se fasse pas n’importe quoi, détaille Henri Baselga, autre coprésident, une monnaie locale doit répondre à des critères. »

Les 18, 19 et 20 mai au lycée L’Oustal de Villeneuve-sur-Lot.

Entrée libre mais possibilité de repas sur place samedi soir, dimanche midi et soir et lundi midi sur réservation à l’avance (14 euros).

Programme complet sur http://agirpourlevivant.org

et renseignements au 09 80 92 50 25


Brèves

16 octobre 2012 - Nantes. La mairie veut lancer sa propre « monnaie »

La mairie de Nantes entend lancer, en juin 2013, sur l’ensemble de son agglomération, une « (...)