Penne-d’Agenais. L’Abeille, monnaie locale, a déjà 4 ans

vendredi 28 février 2014
popularité : 31%

Article publié le 28/02/2014 par le journal de La Dépêche du Midi dans sa rubrique "Villeneuve-sur-Lot et ses environs".

Pour son quatrième anniversaire, l’Abeille, monnaie locale complémentaire en Lot-et-Garonne, a fait la fête à la salle Grange de Nègre, en compagnie du groupe « Les Râpe-Toux », un groupe de musiciens générateurs de compositions chansons françaises swing street jazz old school. Ils ont engendré une ambiance des plus conviviale dans la joie et la bonne humeur. Une soirée repas concert où les convives étaient aussi invités à découvrir l’association Agir pour le vivant, créée en 2008, à Villeneuve-sur-Lot, et dont le but est de diffuser de l’information et de susciter le débat sur des sujets relatifs au respect du vivant sous toutes ses formes, environnement, santé, social, économie, pédagogie, etc.

Redynamiser l’économie

Elle organise des projections-débats de films et de documentaires afin d’informer au mieux les citoyens sur des sujets variés. Son but : créer les conditions du mieux vivre ensemble dans un environnement favorable. Depuis 2013, l’association « Agir pour le vivant » est agréée par la préfecture du Lot-et- Garonne comme entreprise solidaire. Elle est l’initiatrice et la gérante de l’Abeille, monnaie locale complémentaire. Elle se présente sous la forme de billets et qui permet d’acheter des biens et des services auprès des partenaires du réseau du territoire villeneuvois. La liste des entreprises adhérentes est mise à disposition des utilisateurs lors de leur adhésion au réseau. Cette monnaie est tout à fait légale mais seuls les utilisateurs particuliers ou entreprises, adhérant au réseau Abeille, peuvent l’utiliser. Au niveau local, l’intérêt d’une monnaie locale complémentaire permet de redynamiser l’économie du territoire, développer les circuits courts de proximité, valoriser l’échange et le lien social, soutenir les projets locaux pérennes. Son utilisation permet de « démontrer qu’un usage non spéculatif de la monnaie est possible et que l’argent redevient un outil au service des citoyens. ».

La Dépêche du Midi http://www.ladepeche.fr/article/2014/02/28/1828720-penne-agenais-abeille-monnaie-locale-deja-4-ans.html

Agir pour le vivant - http://agirpourlevivant.org.

Contact : agirpourlevivant@orange.fr


Brèves

16 octobre 2012 - Nantes. La mairie veut lancer sa propre « monnaie »

La mairie de Nantes entend lancer, en juin 2013, sur l’ensemble de son agglomération, une « (...)