Monnaie : Quand la dette occulte le partage

jeudi 20 mars 2014
popularité : 23%

Cet article de Jean-Michel SERVET, Docteur en Économie et professeur en Études du Développement à l’IHEID de Génève, a été publié à La Découverte, Revue Française de Socio-Économie.

Résumé :

L’article relève l’occultation du partage dans La Monnaie souveraine (1998) et les travaux qui s’en sont inspirés. Le néolibéralisme a rendu hégémonique une approche par la circulation de la monnaie et plus généralement de l’ensemble des faits sociaux. Or cette vision catallactique que des critiques de l’économie orthodoxe ont pu eux-mêmes soutenir, a éclipsé l’institution d’une hiérarchie de droits d’usage de biens communs au sein d’une société humaine.

Plan de l’article

- Introduction

- Origine et idées maîtresses de La Monnaie souveraine

- Tiers inclus et tiers exclu, ou l’énigme de la troisième personne

- La monnaie souveraine des Aré aré et l’occultation du partage par le don ou par la dette

- Conclusion


Article disponible en ligne à l’adresse :

http://www.cairn.info/revue-francaise-de-socio-economie-2013-2-page-125.htm


Pour citer cet article :


Servet Jean-Michel, « Monnaie : quand la dette occulte le partage »,
Revue Française de Socio-Économie, 2013/2 n° 12, p. 125-147. DOI : 10.3917/rfse.012.0125



Brèves

18 juillet 2012 - Une monnaie locale complémentaire est-elle légale ?

Oui, mais à certaines conditions...
Pour en savoir plus, suivre le lien ci-dessous (...)